Axel Sénéquier

Auteur

Editions QuadratureAvril 2021146 pages16 €

Pour le commander, c'est par ici !

J'ai répondu aux questions de l'auteure :

"Ce recueil de douze nouvelles nous conduit vers ce bruit si dérangeant parfois qu’il heurte le silence du confinement."

Lire la critique de Jérôme Cayla

"Excellent recueil, à l'écriture parfaitement maîtrisée, au mot juste, à l'ironie mordante et qui n'en finit pas de nous interpeler en nous confrontant à la nature humaine telle qu'elle est."

Lire la critique de Martine

"Des personnages touchants, humains, avec leurs failles, leurs rêves et leurs problèmes. Un recueil lu en apnée."

Lire la critique de Alex Mots à mots

"Axel Sénéquier rend compte des rêves, des angoisses, des ras-le-bol, de l’inventivité, de l’impuissance, des beautés ou des bêtises humaines."

Lire la critique de Anne

"Un recueil à savourer de la première à la dernière page."

Lire la critique de Bouquins de poche

"Le bruit du rêve contre la vitre nous permet au final de prendre du recul face à la pandémie, en se mettant notamment à la place d’autres personnes, en première ligne ou pas, de la crise sanitaire."

Lire la critique Sandrine Klam

"Il y a toujours une forme de lâcher prise ou une expérience positive personnelle pour nous rappeler qu’il y a  une leçon à tirer de toute épreuve."

Lire la critique de Marie-Anne Sburlino

"Des personnages attachants, perdus, qui perdent pied et qui ne peuvent se rattraper à rien tant notre époque et nos sociétés trop sûres d'elles n'ont rien anticipé."

Lire la critique de Yv

"Le Bruit du rêve contre la vitre d'Axel Sénéquier est un pur bonheur de lecture qui ravira les amateurs de nouvelles contemporaines, de récits qui prennent aux tripes, nous émeuvent et à la fois nous font réfléchir."

Lire la critique de  Mr K

"Certaines nouvelles terminent en beauté, d’autres laissent un léger goût amer, il a su trouver le ton juste pour aborder ces histoires de l’ordinaire et les transformer en petites pépites confinées."

Lire la critique Carole Francastel

"Axel Sénéquier, lui, a un talent d'écriture et certaines nouvelles atteignent à l'intemporel."

Lire la critique de Keisha

"Le bruit du rêve contre la vitre interroge aussi la façon dont chacun de nous a vécu le confinement, invite à ouvrir la fenêtre et à réaliser ces rêves mis en attente depuis trop longtemps."

Lire la critique de Carnet de lecture

"C’est savoureux, très souvent drôle mais aussi très émouvant ! Car, Axel Sénéquier sait s’amuser et tricoter nos peurs et nos inquiétudes pour les transformer et nous les rendre supportables."

Lire la critique de Béatrice Agier

"Un très bon recueil qui nous ramène quelques mois en arrière de manière humoristique."

Lire la critique de Philippe Desterbecq

"Lire Axel Sénéquier fait du bien à l’âme. On ri, on est ému, on s’interroge sur notre société, sur les maux qui la traverse, sur ces petits rien et ces grands tout presque existentiels."

Lire la critique de Frédéric

"Axel Sénéquier a le mot juste et son écriture d'une belle finesse nous rapporte des situations qui sont bousculées via le prisme du confinement."

Lire la critique de Christelle Gosset

"L’auteur a l’art de mettre la musique de ses mots sur chacune d’elle avec des titres empreints de douceur et de poésie.."

Lire la critique de Alain Fadeau

"Il parvient à décrire des scènes réalistes sans en faire des tonnes et quelle que soit la situation vécue par sont personnages, il nous rappelle qu’il y a toujours une leçon à tirer dans l’épreuve vécue."

Lire la critique d'Angela

"Ce recueil de nouvelles se déguste page après page. C’est une bouffée de fraîcheur dans ce monde malmené par un microscopique virus."

Lire la critique de Signarelee

"Prise dans le tourbillon narratif de ces brèves tranches de vie contées avec tendresse, fraîcheur, poésie et humour bienveillant, je me suis laissée emporter par un plaisant moment d'évasion littéraire."

Lire la critique d'Isabel

"Une écriture humaine et sensible, remplie d’espoir et d’optimisme, qui sera la bienvenue en cette période toujours incertaine et délicate."

Lire la critique de Lili

"En résumé, malgré la triste et dure réalité du sujet, ce recueil offre un bon moment de lecture sans pour autant en faire quelque chose de trop dramatique, ou trop surjoué."

Lire la critique de Ludivine

"L’auteur porte sur les événements traversés, et notre monde, un œil particulièrement exercé, juste, empathique et souvent drôle."

Lire la critique de Geneviève

"A travers ces douze situations finement observées, ou imaginées, Axel Sénéquier crée un patchwork cousu d’ironie et de poésie, rendant la pandémie presque sympathique."

Lire la critique de Nathalie

"En écrivant ces nouvelles, toutes à épingler et à relire (ce dont je ne me suis pas privé) Axel Sénéquier pose des jalons d’espérance, de foi en l’homme, en sa capacité d’effectuer des reconversions et de surpasser les difficultés auxquelles il est confronté. Un livre d’utilité publique !"

Lire la critique de François

"Justement écrit jusque dans les derniers instants, j’ai ressenti une valse d’émotions en peu de pages, comme une urgence poétique. Lâcher la pression, se délester de chagrins accumulés depuis le début des hostilités, sourire et rire aussi."

Lire la critique de Crayon de couleuvre

"Un recueil qui donne des raisons d'espérer, avec une très belle écriture et une humanité qui transparaît à chaque histoire."

Lire la critique de Jean-Noël Leblanc

"Réussir à dresser les portraits des protagonistes et contextes en si peu de pages, à leur insuffler ce qu’il faut d’imaginaire, de rêve (parfois) pour repeindre le tableau d’une épidémie par petites touches, en y glissant parfois des situations ubuesques vécues durant cette période mais avec les couleurs du positivisme même quand celles-ci ne pourraient que nous tirer des larmes."

Lire la critique de Mumu dans le bocage

"Avec ce merveilleux recueil "Le bruit du rêve contre la vitre", Axel Sénéquier laisse un témoignage vibrant, poignant, drôle, et souvent touchant, de cette drôle de période que fut le confinement de mars à mai 2020."

Lire la critique de Mr K

"Qui aurait cru qu’à partir de cette pandémie qui nous a tous affectés à des degrés divers, gênés ou profondément marqués, qu’Axel Sénéquier parviendrait à nous offrir un recueil aussi peu convenu, ni pathétique ni critique mais juste, intelligent, diversifié, riche de questionnements et surtout étonnamment en phase avec notre société, positif et éminemment drôle ?"

Lire la critique de Dominique Baillon-Lalande

"Ce recueil de nouvelles se déguste page après page. C’est une bouffée de fraîcheur dans ce monde malmené par un microscopique virus."

Lire la critique de Lee Ham

"Alors peut-être que le bruit du rêve contre la vitre, c’est celui de celles et ceux lorsqu’ils ouvrent leur porte, leur cœur, leurs bras, pour accueillir, écouter, consoler…"

Lire la critique de O Grimoire

"Douze textes courts au ton parfaitement juste, douze personnages pour qui le confinement est un point de rupture."

Lire la critique de Ariane

"Les histoires sont bien écrites et tout le monde trouvera un peu de soi à un moment où un autre."

Lire la critique de Un bouquin sinon rien

"En dépit de sa jeunesse, l’auteur y fait montre d’une grande maîtrise de style. Parfaitement adaptée à son sujet, son écriture est sobre, directe, modeste."

Lire la critique de Michèle Bigot

"Une belle découverte que votre plume et votre esprit vif et joyeux.."

Lire la critique de Didi

"L'écriture est fluide et émouvante et porte un regard aussi cruel que tendre sur nos petites faiblesses et sur nos vies."

Lire la critique de Manika

"Ces quelques instantanés d’une vie – en dehors de la vie – auront d’ici quelques années l’aspect d’un témoignage d’une époque, d’une catastrophe planétaire, d’une pandémie d’ici et d’ailleurs, tragique, comique, bienveillante, résiliente."

Lire la critique de Mémoires de Bison

"Ces quelques instantanés d’une vie – en dehors de la vie – auront d’ici quelques années l’aspect d’un témoignage d’une époque, d’une catastrophe planétaire, d’une pandémie d’ici et d’ailleurs, tragique, comique, bienveillante, résiliente."

Lire la critique de Mémoires de Bison