Axel Sénéquier

Auteur

Hygée éditions

Septembre 2021

218 pages

12,00 €

Pour le commander, c'est par ici !

"Line Renaud, qui signe la préface, souligne que les artistes sont des « passeurs d’émotions » et les chercheurs des « gardiens de vie » . Axel Sénéquier fait partie des premiers en nous comptant cette découverte hors-norme avec autant de talent. Du sourire aux larmes joyeuses, ce récit nous entraîne vers un monde de solidarité et de partage. De quoi réchauffer largement nos cœurs !"

Lire la critique de Matatoune

"Voulez-vous une histoire qui donne la pêche,  avec des gens formidables, qui fait parfois scintiller vos yeux (sans doute une mauvaise poussière) et se lit quasiment d'un souffle, avec votre petit cœur qui fait boum ? (non, ce n'est pas du feel good, non ce n'est pas un polar). C'est une histoire vraie!"

Lire la critique de Keisha

"Là encore, j’ai retrouvé l’humanité, la délicatesse, la subtilité, l’élégance de la plume d’Axel Sénéquier. « Qui a tué Cloves ? » est un remède plein d’espérance, d’ondes positives contre la morosité, le découragement, la tristesse ressentie face à l’injustice de la maladie. On sourit, on est ému, emporté dans cet essai magnifique qui se lit comme un roman, l’espoir chevillé au cœur. Un énorme coup de cœur que je vous recommande. Lisez Axel Sénéquier, vous ne le regretterez pas !"

Lire la critique de  Mr K

"Un remède contre la morosité ambiante à lire sans modération."

Lire la critique de Lili

"Pas de pathos -ce serait trop facile-, Axel Sénéquier est plus fin que cela."

Lire la critique de Yv

"Un témoignage poignant qui restera sûrement longtemps dans vos mémoires si vous lisez ce bouquin finalement très positif et pas du tout larmoyant."

Lire la critique de Philippe Desterbecq

"C’est dans ce témoignage surprenant que Axel Sénéquier nous livre en toute humilité, et un soupçon de fierté fraternelle, le succès de cette recherche."

Lire la critique de Ludivine

"Axel est l’aède qui chante l’épopée de son père et de son grand frère Guillaume et sincèrement, j’ai aimé cela, avec l’impression d’être convié à fêter une découverte vraiment exceptionnelle."

Lire la critique de Alain Fadeau