Axel Sénéquier

Auteur

Représentation

tous les jours à Avignon à 14h45

au théâtre de l'Ange

du 7 au 30 juillet

Le site internet de la pièce, c'est par ici !

Pour réserver vos places, c'est par là !

Accompagné de sa fiancée, Pierre-François, bientôt trentenaire, revient dans la maison de ses parents fêter leurs noces d’émeraude. Avec un brin de nostalgie, il retourne dans sa chambre d’ado et revisite le passé. Les souvenirs resurgissent, les rêves d’enfance refont surface.

 

Et si le petit garçon qu'il a été lui demandait des comptes ?

La vie a-t-elle tenu ses promesses ?

Qu'a-t-il fait de ses rêves ?

 

Pierre-François ne peut plus se dérober. Sous le vernis des conventions, ses certitudes craquent, la vie reprend alors ses droits et emporte tout sur son passage !

Pour réserver vos places, c'est par là !

"L'interprétation séduit par sa justesse et sa sincérité. Parions que plus d'un(e) sortira du théâtre en s'interrogeant sur ses propres choix de vie."

Lire la critique de Michèle Bourcet

"C'est un théâtre populaire très "ligne claire" qui nous est proposé, comme les cases d'une BD vivante pleine de pop-ups qui jailliraient par instant vers le public. Allez-y."

Lire la critique de Pierre-Michel Robert

"C'est ainsi un mélange doux-amer de défaites et d'espoir. Une douceur presque palpable se dégage de ces échanges à deux ou trois interprètes qui paraissent par moment à la limite du réel, sortes de duos, trios qui sonnent en harmonie plus qu'en désaccord. C'est aussi un appel vertigineux vers le sauvetage des rêves d'enfant."

Lire la critique de Bruno Fougniès


"Comme un lundi est une très jolie pièce sur le passage à l'âge adulte, teintée d'une douce nostalgie. Repartir de zéro, faire le grand saut dans l'inconnu, suivre son cœur, c'est peut-être angoissant mais jamais ridicule. »

Lire la critique de Sonia Bos-Jucquin

"C'est la pièce qui vous fait entrer dans la tête des auteurs, acteurs, producteurs, metteurs en scène... qui vous explique comment est née leur vocation. »

Lire la critique de Marion Longuet